Les Poissons

Les Poissons découpent un pan du ciel éloigné du plan de la Voie lactée et ne contiennent que peu d’étoiles visibles, toutes assez peu lumineuses. La mythologie grecque veut que ces poissons soient les formes assumées par Aphrodite et Éros, poursuivis par le monstre Typhon. Ils auraient relié leurs queues avec une corde afin de ne pas se séparer.

η Piscium, l’étoile la plus brillante ne possède pas de nom propre. De magnitude 3,62, c’est une géante jaune, 25 fois plus grande que le Soleil et 4 fois plus massive. Elle possède un compagnon distant de 70 ua.

Alrisha (α Piscium): son nom provient d’un mot arabe signifiant « le Nœud » (de la corde qui relie les deux poissons). D’une magnitude de 3,82, elle n’est pas la plus brillante, car devancée par η Piscium et γ Piscium. C’est une étoile double, composée de deux étoiles blanches distantes l’une de l’autre de 120 ua en moyenne. La plus brillante est Alrisha A (m4,33), alors qu’Alrisha-B atteint la magnitude 5,23. Il semble que chacune d’entre elles soit également double. ι (iota), θ (theta), 7 Psc, γ (gamma), κ (kappa), λ (lambda) et 19 Psc, composent un astérisme appelé «l’Anneau».

γ Psc est la 2ème étoile de la constellation avec une magnitude de 3,70. C’est une géante jaune, éloignée de 130 al. Deux autres étoiles de la constellation portent un nom : Fum al Samakah (β Psc) signifiant en arabe «la bouche du poisson» et Torcularis Septentrionalis (ο Psc) issu d’un mot signifiant «le pressoir» (à olive ou à raisin).

M74 galaxie spirale - m 9.2 - source: http://billsnyderastrophotography.com/wp-content/uploads/2013/08/M74-color-In-CCDStack-LRGB-PS1V7-with-Ha-.jpg
arte du ciel "Les Poissons" - source: COELIX APEX http://www.ngc7000.com/fr/coelix/